Les casinos de Macao perdent 100 millions par jour de fermeture

Pertes pour les casinos de MacaoDepuis le mercredi 5 février 2020, tous les casinos terrestres de Macao sont fermés pour une durée d’au moins 2 semaines. C’est la difficile décision prises par les autorités locales pour lutter contre la propagation du coronavirus. Mais cette résolution a un impact très négatif sur toute l’industrie des jeux d’argent dont le rôle dans l’économie locale se révèle majeur.

Déjà 1 355 morts et 60 000 cas de contamination

L’information a fait grand bruit dans le secteur des casinos au niveau international. Le mardi 4 février dernier, le gouvernement de Macao a décidé de fermer purement et simplement tous les établissements de jeux d’argent de la région pour un durée de 15 jours qui peut être prolongée à l’avenir si besoin. La raison de cette décision délicate est simple à comprendre dans le climat anxiogène causée par le coronavirus. En effet, un dixième cas de contamination venait d’être officialisé dans la ville. Les autorité ont donc été contraintes de prendre leur responsabilité pour lutter contre la propagation de cette épidémie de pneumonie. Celle-ci a commencé vers le début du mois de décembre 2019 dans la ville de Wuhan à l’ouest de Shanghai en Chine centrale. Elle a dores et déjà fait au moins 1 355 morts et plus de 60 000 cas de contamination dans le monde.

Une situation historique

Aujourd’hui, quand on se balade dans les rues de Macao, on constate une chose : la ville est au point mort. Contrairement aux cités de l’autre côté de la frontière en Chine continentale, elle n’est pas fermée. Mais avec la fermeture des 41 casinos terrestres décidée par les autorités locales, la région se révèle méconnaissable. La plupart des hôtels ont également portes closes. Les spectacles les plus populaires sont suspendus. Les stations thermales (de très mauvaise réputations au passage) sont fermées. Il s’agit d’une situation historique. Même pendant les pires typhons, Macao n’a jamais paru si vide et morne.

Un secteur crucial pour l’économie locale

Il faut bien reconnaître que le secteur des jeux d’argent est tout particulièrement crucial pour cette région administrative spéciale de l’Empire du Milieu. Depuis des années maintenant, les revenus des casinos locaux ont largement dépassés ceux des établissements de Las Vegas. Il va falloir s’y faire : la véritable capitale mondiale des jeux d’argent se situe dorénavant dans cette ancienne colonie portugaise rétrocédée à la Chine le 20 décembre 1999. En effet, les casinos de la ville emploient directement pas moins d’un cinquième de la main-d’œuvre locale. Ils fournissent au passage 85% de ses recettes fiscales au gouvernement. Le secteur des jeux d’argent est si lucratif dans cette minuscule juridiction que les autorités reversent de l’argent aux habitants depuis 2008. Le Wealth Partaking Scheme a atteint le chiffre record de 1 250 dollars, l’année dernière.

L’inquiétude des professionnels

Le coronavirus a déjà eu un impact négatif sur le secteur des casinos de Macao. En effet, pendant les vacances du nouvel an chinois, fin janvier dernier, la ville a attiré 80% de visiteurs chinois de moins que l’année précédente. La situation est pire actuellement puisque tous les établissements sont purement et simplement fermés. Les experts estiment qu’environ 100 millions de dollars sont perdus chaque jour par l’industrie des jeux d’argent locale. Par exemple, Matt Maddox (le président de Wynn Resorts Ltd.) a annoncé que son groupe perdait à peu près 2,5 millions de dollars par jour. Et les acteurs du secteur sont donc inquiets. En effet, on ne sait pas si la fermeture ne sera pas prolongée. Et puis, rien ne garantit que les touristes reviendront lorsque les casinos pourront enfin rouvrir leurs portes.