Triche d'un croupier de baccarat du MGM National HarborLe tribunal fédéral de Greenbelt, dans le Maryland, a procédé, au début du mois, à l’audition d’un croupier qui s’est rendu complice d’une tricherie qui a coûté la bagatelle de plus d’1 million $ au casino qui l’employait. L’homme, qui a reconnu les faits devant la cour, est pour l’instant le seul à être entendu dans cette affaire. Il encourt une peine de prison ferme de plusieurs années, ainsi qu’une révocation de son droit d’exercer dans
l’Etat.

Une combine simple mais efficace

Réussir à tricher au baccarat est assez complexe et nécessite presque dans tous les cas, la complicité du croupier. On a déjà, par le passé, eu vent d’histoires de tricherie dans lesquelles le maître de la table pliait ou marquait certaines cartes de façon à la rendre reconnaissables. La technique employée ici est tout aussi ingénieuse et malheureusement encore plus efficace. Ming Zhang, le croupier incriminé dans la présente affaire, a tout simplement révélé le contenu de son sabot de cartes à ses complices. Ces derniers y ont eu accès avant la partie et en ont pris plusieurs photos afin de le mémoriser et planifier leur stratagème. En effet, étant donné qu’au Baccarat, les cartes ne sont pas mélangées en cours de partie, connaître leur ordre de sortie permet de connaître à l’avance la valeur des mains. Pour les tricheurs, il ne restait donc plus qu’à miser gros sur les bonnes mains, à chaque fois. Résultat des courses : 1 046 650 $ encaissés sur les dos du casino.

Il n’en n’était pas à son coup d’essai

L’identité du casino qui a été victime de cette tricherie en septembre 2017 n’a pas officiellement été révélée au cours de l’audience. Mais le recoupement de diverses informations permet d’affirmer sans grand doute qu’il s’agit du MGM National Harbor. Ming Zhang y était en effet employé à l’époque des faits, en qualité de croupier de l’une des tables de Baccart. Dans son réquisitoire contre l’accusé, l’adjointe du procureur a par ailleurs fait part de l’implication de Mr Zhang dans un autre cas de tricherie ayant eu lieu dans un autre casino de l’Etat quelques semaines plus tôt. Le croupier qui officiait alors dans ledit casino, avait procédé de la manière, aidant un joueur à gagner sur sa table en contrepartie d’un payement de 1 000 $. Son complice du moment, tout comme les autres membres du petit groupe qui a opéré au MGM National Harbor, n’a pas encore été arrêté.

Jusqu’à 5 ans de prison ferme

Les faits reprochés à Ming Zhang, et qu’il a d’ailleurs reconnu, sont fortement condamnables dans l’Etat du Maryland. Le croupier fraudeur risque en effet une peine de prison ferme de 5 ans. De plus, sa licence de croupier devrait aussi rapidement lui être retirée, comme l’a annoncé la porte-parole de l’Agence de Contrôle des Jeux de la loterie du Maryland.

Jouez au baccarat en live ici !